Tout en proposant un aménagement moderne de l’habitat grâce à son récent Plan Local d’Urbanisme, La chteau orlhonac
Rouquette est soucieuse de préserver le bâti ancien qui fait son charme ainsi que l’environnement, à la fois naturel et façonné par 10 siècles d’agriculture.


A cette fin, La Rouquette n’a de cesse de mettre en valeur son patrimoine culturel et architectural, atouts précieux pour ses chambres d’hôtes dont la commune est fière.


Pays d’eaux et de bois, la Rouquette est un petit paradis pour les pêcheurs et les promeneurs, amateurs de découverte du sentier botanique et des sentiers de randonnée ouverts aux marcheurs, vététistes ou cavaliers ; les pèlerins cheminant vers Saint Jacques de Compostelle empruntent d’ailleurs souvent le GR proposé à cet effet.


Village vivant, la fête annuelle de La Rouquette se décline durant 3 jours, autour du premier week-end de juillet : randonnées, vide-grenier, repas de cochons grillés et bals se succèdent dans une ambiance champêtre et chaleureuse.
Les visiteurs s’étonnent toujours du nombre de moulins anciens typiques de la région : sont à voir au fil de l’Aveyron des moulins à papier et autres ; est à visiter sur le Dassout près du bourg, le Moulin à roue horizontale de Castel, parfaitement restaurée qui produit encore l’été de la farine comme au 17ème siècle.


Théâtres d’affrontements au 14ème siècle avec les anglais, puis au 16e entre catholiques et huguenots, beaucoup de hameaux offrent cependant encore le spectacle de magnifiques fours à pain et lavoirs entretenus par les associations locales, de même que les 3 églises éparpillées dans les villages. Celle de La Rouquette, campée près de la rivière depuis le 13ème siècle est rehaussée d’un clocher peigne, d’un porche à colonnes, de la coquille de Saint Jacques de Compostelle et de l’écusson de son bâtisseur : Antoine de Morlhon.


Du château de La Rouquettte il subsiste la tour, voisine du lavoir, tandis que celui d’Orlhonac domine la plaine depuis de 13ème siècle. Réaménagé vers 1830, il n’englobe plus l’église mais offre un paysage attrayant depuis les rives de l’Aveyron.
Si le château de La Bastide Capdenac a été détruit, évoqué aujourd’hui par son « champ du donjon », son mur d’enceinte est encore visible grâce à une association locale.

eglise labastide2